Faut-il négocier son premier salaire ?

Cette fois, l’entretien est positif et s’oriente vers une embauche. Vous avez parlé de beaucoup de choses mais quid de votre salaire ? Comment aborder la question lorsqu’on décroche son premier emploi ? Et quelles sont les erreurs à éviter ?

Il est clair que si l’on vous propose concrètement un poste, le salaire fait partie des éléments importants à prendre en compte : il figurera d’ailleurs dans votre contrat de travail. Mais en Maroc, on ne parle pas argent n’importe quand et n’importe comment.

Quand parler salaire ?


Jamais en début d’entretien. Le recruteur, qu’il soit votre futur supérieur hiérarchique ou un spécialiste des ressources humaines, veut d’abord s’assurer de votre motivation, puis de vos compétences pour remplir le poste. Il faut donc d’abord le convaincre que vous êtes celui ou celle qu’il lui faut.
C’est seulement dans un deuxième temps, lorsque vous commencez à parler concrètement du poste que l’on vous propose dans l’entreprise que le sujet est en général abordé. Comment préparer son entretien d’embauche ?

Comment aborder le sujet ?


Souvent, le recruteur vous en parle lui-même lorsqu’il vous décrit le poste. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à poser la question sur un ton naturel après avoir demandé d’autres précisions : “De quel supérieur hiérarchique dépendrai-je dans ce poste ?”, “Le poste nécessitera-t-il des déplacements à l’étranger ?”, “Et concernant la rémunération ?”


Faut-il négocier son premier salaire ?


Pour un premier emploi, si l’emploi proposé correspond à votre niveau de formation et se situe dans la fourchette habituelle, vous n’êtes pas en position immédiate pour demander davantage. Le recruteur pourra en effet vous faire remarquer que vous avez encore peu ou pas d’expérience. Voila Les conseils aux jeunes candidats